Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 0809

  • JPEG - 21.7 ko
  • JPEG - 27.1 ko
  • JPEG - 28.7 ko
  • JPEG - 11.5 ko
  • JPEG - 24.7 ko
  • JPEG - 18.9 ko

Borges vs Goya - de Rodrigo Garcia, par Compagnie Akté

Théâtre




COPRODUCTEUR AKTE / DSN – DIEPPE SCENE NATIONALE, LE VOLCAN – SCENE NATIONALE LE HAVRE.
LA COMPAGNIE AKTE EST SUBVENTIONEE PAR LA DRAC HAUTE-NORMANDIE, LA REGION HAUTE-NORMANDIE, LA VILLE DU HAVRE ET REÇOIT LE SOUTIEN FINANCIER DE L’ODIA NORMANDIE ET DU CONSEIL GENERAL DE SEINE-MARITIME.
LES TEXTES DE RODRIGO GARCIA SONT DISPONIBLES AUX EDITIONS « LES SOLITAIRES INTEMPESTIFS »

durée 1h05, tarif A








(commande valide à partir du 16 septembre 2008).


Mise en scène Arnaud Troalic ; Avec Julien Flament, Arnaud Troalic ;
Conseil scénographie Raphaëlle Latini, Pascale
Mandonnet ;
Collaboration artistique Anne-Sophie Pauchet ;
Dramaturgie Florence Gamblin ;
Création vidéo Vincent Bosc
Création lumière Philippe Ferbourg ;
Réalisation bande son Étienne Cuppens (musique Electrelane) ;
Régie générale et programmation médias (isadora) Grégoire Lerat ;
Construction Joël Cornet et Evelyne Villaime

"Je préfère que ce soit Goya qui m’empêche de fermer l’œil plutôt que n’importe quel enfoiré."
(Rodrigo Garcia)

Ni Borges, ni Goya ne sont les héros de cette fable. Ceux qui sur le plateau prennent la parole sont des perdants. Le premier a suivi son idole dans l’Argentine des années 70 sans jamais oser l’aborder ; et voici que la rage le gagne au souvenir de ce talentueux Borges qui n’a pas dénoncé la dictature militaire dans son pays. Le deuxième a un projet fou à réaliser tout de suite : claquer ses 5000 euros d’économie pour rentrer de nuit au Prado faire découvrir à ses fils les peintures de Goya, avec aussi une bouteille de scotch et pas mal de coke. Tout plutôt que Disneyland ! Plutôt provoquer que d’accepter ! Plutôt hurler que sombrer ! D’ailleurs, Borges était aveugle et Goya sourd…
Rodrigo Garcia, auteur argentin vivant en Espagne, dénonce sans relâche dans son théâtre la violence faite aux hommes par le mercantilisme ambiant et les idéaux dévoyés. Son écriture fait la part belle à l’invective. C’est instantané et provocant, d’une salutaire colère…
Dans un déferlement spectaculaire, l’équipe d’Akté communique aux spectateurs cette énergie vitale qui permet aux « perdants » de Rodrigo Garcia de sortir de leur torpeur pour réaliser cet authentique exploit : parler en leur nom propre.

Ce spectacle a reçu un accueil enthousiaste, notamment au Festival d’Avignon, vous pouvez le vérifier dans cette revue de presse.

PDF - 71.9 ko

Le Grand R – Saison 16/17

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766