Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 0809

  • JPEG - 29.6 ko
  • JPEG - 26.5 ko
  • JPEG - 20.6 ko
  • JPEG - 20.5 ko

Olivia Rosenthal

Auteure associée pour la saison 08/09

Biographie
Olivia Rosenthal est née à Paris en 1965. Maître de conférence à l’Université de Paris 8, elle a écrit un ouvrage critique, "Donner à voir : Écritures de l’image dans l’art de poésie au XVIe siècle" (Champion, 1998). Depuis 1999, elle a publié sept récits aux éditions Verticales. Sa première pièce, "Les félins m’aiment bien", a été créée en janvier 2005 à Saint-Denis, dans une mise en scène d’Alain Ollivier avec Valérie Crunchant (Cérès) et Florence Payros (Marianne). Olivia Rosenthal s’est également engagée dans des performances où elle dit en direct et en son nom propre des textes humoristiques, grinçants et décalés, sur les folies ordinaires. Ces textes écrits pour la scène en collaboration avec des cinéastes, écrivains ou plasticiens, ont été présentés dans divers lieux artistiques et festivals (lieu unique à Nantes, festival des Intranquilles aux Subsistances, Ménagerie de Verre à Paris ou festival « Court toujours » à la Scène nationale de Poitiers). Dans le cadre de ce travail, qui associe l’écriture à des formes de lectures en direct, elle s’est engagée dans un projet sur l’« architecture en paroles » dont le premier volet (sous la forme d’une pièce sonore) sera réalisé pour le 104 (nouveau lieu de production artistique qui s’ouvrira en 2008 dans le dix-neuvième arrondissement de Paris).

RENCONTRE / LECTURE PUBLIQUE
Après Viande froide, et dans le cadre de sa série de reportages-fiction sur « L’architecture en paroles », Olivia Rosenthal lira en avant-première un texte polyphonique écrit à partir d’entretiens réalisés dans l’enceinte de la maison d’arrêt Paris-La Santé avec ceux qui y vivent ou y travaillent.
Vendredi 15 mai, 19h, Maison Gueffier





"Contemporain, c’est vivant,
c’est présent, c’est en cours, c’est en acte, c’est en train de se faire, c’est en train de ne pas se faire, c’est un mouvement, c’est un appel, c’est une énergie, c’est une force, c’est une faiblesse, c’est un vacillement, c’est une respiration, c’est tout de suite, c’est aujourd’hui, c’est maintenant."

Olivia Rosenthal


Olivia Rosenthal est auteure associée au Grand R cette saison 2008-2009. Elle nous avait déjà rendu visite en septembre 2007 à la sortie de On n’est pas là pour disparaître, couronné depuis du prix Wepler. Faites connaissance avec sa voix, son visage et la justesse de ses propos en visionnant cette vidéo.

Jeudi 25 septembre 2008
Olivia Rosenthal, rencontre et discussion avec Eric Pessan - 19h, Maison Gueffier

Des Cochons et des Hommes
21h, Le Théâtre
Pièce en plusieurs tableaux et quelques journées.
Lecture grand format par Denis Lavant.
Des Cochons et des Hommes :
Durée 1h30 tarifs 5 € / 3 €


Dans le cadre de En route vers le monde, deux lectures performance de Olivia Rosenthal :

« Vertige »
Lecture Performance
Olivia Rosenthal en collaboration avec Olivier Ducastel
Samedi 18 octobre 2008
13h30
Le Théâtre
autour du film « Vertigo » d’Alfred Hitchcock

« Les larmes »
Lecture Performance
Olivia Rosenthal…
Dimanche 19 octobre 2008
14h
Le Théâtre
autour du film « Les parapluies de Cherbourg », de Jacques Demy,


Les samedi 28 février et dimanche 1er mars 2009,
Maison Gueffier, un stage Deux jours pour écrire :
L’Atelier de l’écrivain

Du jeudi 5 au dimanche 8 mars 2009 dans le cadre du
Week-end à réaction#3, une série de 3 performancesavec Denis Lachaud : Olivia Rosenthal et Denis Lachaud, écrivains en colère ;
Olivia Rosenthal et Denis Lachaud dépassent les bornes et
Olivia Rosenthal et Denis Lachaud parlent de l’autre sexe.

Du mardi 12 au samedi 16 mai 2009, dans le cadre de Quel bruit ça fait la lecture ?, plusieurs interventions autour de la littérature contemporaine.

Des stages et rencontres dans des établissements scolaires et culturels du département.


Olivia Rosenthal est auteure associée au Grand R cette saison 2008-2009. Romancière, elle s’intéresse depuis plusieurs années à la scène, au plateau, à la lecture à haute voix de ses textes dans le cadre de performances. Elle intervient cette saison au Grand R pour des lectures, des rencontres, des ateliers d’écriture, au cours desquels elle questionnera sa littérature, prosaïque et théâtrale.

Auteure

Autrefois c’était celui qui faisait autorité, alors je ne me sens pas auteur je me sens écrivain et même parfois écrivaine mais il y a des gens à qui ça ne plaît pas, qui disent que ça n’existe pas, que ce n’est pas joli, moi je les laisse dire, ça m’amuse d’écouter leurs arguments qui n’en sont pas sur la beauté de la langue française, je sais d’emblée que ces gens-là, sous des prétextes grammaticaux et orthographiques divers, n’aiment pas qu’on donne aux femmes des mots qui ne leur appartiennent pas.

Associée

On s’associe parce qu’à plusieurs on a des chances de contredire, d’être contredit, d’être interrogé, d’écouter, d’être écouté, de répondre, de ne pas répondre, d’avoir raison et d’avoir tort, alors que tout seul il faudrait jouer tous les rôles à la fois, ce serait très compliqué.

Je viens faire

Je viens regarder, je viens parler, je viens écouter, je viens lire, je viens dormir, je viens manger, je viens marcher, je viens faire des choses habituelles dans des endroits inconnus
en espérant que l’inconnu modifiera mes habitudes à moins que ce ne soit l’inverse.

Dans mon théâtre

les humains se prennent pour des animaux, ou les animaux se prennent pour des humains, on ne sait plus très bien qui joue le rôle de qui, c’est assez désagréable, on aimerait être renseigné sur la nature exacte de ceux qui parlent.



Le Grand R
Saison 17—18

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766