Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 0910

  • GIF - 73.7 ko
    ©Éric Didym
  • GIF - 61.2 ko
  • GIF - 60.8 ko
    ©Éric Didym
  • GIF - 61.9 ko
    ©Éric Didym

Le Mardi à Monoprix de Emmanuel Darley, avec Jean-Claude Dreyfus

Théâtre


"Le Mardi à Monoprix" est publié aux éditions Actes Sud-Papiers.

Coproduction Le Volcan, scène nationale, Le Havre / Théâtre Ouvert, Paris / Compagnie Boomerang.

La Compagnie Boomerang est subventionnée par Le conseil régional de Lorraine, le ministère de la Culture et de la Communication (DRAC – Lorraine), le conseil général de Moselle et la ville de Metz.


Durée 1h environ, tarif A






(commande valide à partir du 16 septembre 2008).



Texte de Emmanuel Darley
Avec Jean-Claude Dreyfus et Philippe Thibault (musique)
mise en scène de Michel Didym
Assistant à la mise en scène Raynaldo Delattre
Lumières et scénographie Olivier Irthum
son Pascal Flamme
Régie Bruno Berger et Yannick Schaller.
Photos Éric Didym.

Lisez
La présentation de la soirée sur Ouest-France.fr, avec photo devant palmier sur la terrasse hivernale, au Mercure.

Un entretien de Lucien Attoun avec Jean-Claude Dreyfus, en vidéo sur le site theatre-contemporain


« Le mardi, Marie-Pierre et son père, ils vont à Monoprix. Ils prennent des choses pour la semaine. De quoi nourrir le père jusqu’au mardi suivant. Ils vont l’un et l’autre dans les rayons. Marie-Pierre porte les courses dans le panier plastique de chez Monoprix. Ils ont leurs petites habitudes. Puis ils font la queue et passent à la caisse. On les connaît ici. On les regarde. On regarde Marie-Pierre surtout. Elle est belle, Marie-Pierre. Elle est grande. On ne voit qu’elle. Tous les yeux sont tournés vers elle quand elle fait les courses avec son père, le mardi matin, chez Monoprix. Avant, il y a de ça du temps, Marie-Pierre, son nom c’était Jean-Pierre. »
Emmanuel Darley

Un récit sensible, porté avec beaucoup d’élégance et de légèreté par Jean-Claude Dreyfus, servi par l’accompagnement musical de Philippe Thibault et la mise en scène de Michel Didym, qui poursuit ici son travail d’exploration du répertoire contemporain.

Une soirée organisée avec le soutien de la Fondation d’entreprise La Poste, dans le cadre de « Participe présent », programme d’ateliers d’écriture et de rencontres d’auteurs en Vendée.

Emmanuel Darley est auteur associé au Grand R cette saison.


À VOIR, À LIRE

Le site officiel de Jean-Claude Dreyfus

Un entretien de Lucien Attoun avec Jean-Claude Dreyfus, en vidéo sur le site theatre-contemporain

Le site d’Emmanuel Darley

Découvrez le texte Le Mardi à Monoprix, d’Emmanuel Darley sur publie.net

Un entretien croisé avec Nicole Caligaris

La biographie de Michel Didym sur wikipedia

D’autres photos de Éric Didym sur son site



BIOGRAPHIE JEAN-CLAUDE DREYFUS

Jean-Claude Dreyfus est né à Paris.

À huit ans, il joue pour la première fois sur une scène
dans La Jolie meunière de Maître Jacques. Pendant son adolescence, il s’essaie à la magie.

Quelques années plus tard, il aborde sérieusement le théâtre en entrant au cours de Tania Balachova avec laquelle il restera jusqu’en 1973, date de la disparition de ce grand professeur.Au théâtre, au cinéma, à la télévision, Jean-Claude Dreyfus ne cesse plus de jouer, tout en
créant régulièrement ses propres spectacles.

Acteur aux multiples talents, il a reçu deux nominations pour le molière du meilleur comédien : en 1991 pour La Nonna, de Roberto Cossa, mis en scène par Jorge Lavelli, puis en 1998 pour Hygiène de l’assassin, d’Amélie Nothomb, mis en scène par Didier Long.
Il a joué par ailleurs notamment sous la direction de Charles Berling dans Pour ceux qui restent, de Jérôme Savary dans Chantecler, de Patrice Leconte dans Ornifle, de Claude Régy dans Les gens déraisonnables sont en voie de disparition, de Jacques Rosner dans
Ruy Blas, de Benno Besson dans Le Dragon et de Jacques Lassalle, André Engel, Daniel Benoin…
Au cinéma, il a notamment joué sous la direction de Werner Herzog (Fitzcarraldo, en 1982), Bertrand Blier (Notre histoire, en 1984), Patrice Leconte (Tandem, en 1987), Alain Corneau (Tous les matins du monde, en 1991), Bernard Rapp (Tiré à part, en 1997), Éric Rohmer (L’Anglaise et le duc, en 2001). Il collabore très régulièrement avec Jean-Pierre Jeunet.
Il a reçu une nomination au César du meilleur second rôle masculin en 1992 pour Delicatessen de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro.
En 2005, il a publié Du cochon considéré comme l’un des beaux-arts, véritable anthologie porcine qui fait la lumière sur son étroite relation au noble animal.



Le Grand R
Saison 17—18

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766