Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 0910

  • JPEG - 23.7 ko
  • JPEG - 9.5 ko
  • JPEG - 8.2 ko
  • JPEG - 15.4 ko

Maria Gabriela Llansol

Rencontres à la Maison Gueffier, 2009/2010

Une saison de rencontres, 2009-2010

Entrée libre et gratuite sous réserve des places disponibles


La Maison Gueffier

Les stages écriture

Les ateliers lecture

Les ateliers écriture

Les expositions




Bookmark and Share


JPEG - 15.4 ko

Vendredi 19 mars, 19h

Maria Gabriela Llansol

par Cristina Isabel de Melo et Luce Guilbaud

Maria Gabriela Llansol, décédée le 3 mars 2008, à l’âge de 76 ans, est une des figures les plus novatrices de la littérature portugaise, l’auteure d’une œuvre inclassable où le journal, le roman, la poésie échangent formes et expériences, se partagent des territoires à la marge des genres littéraires pour occuper une aire de la « traduction » : du quotidien, des différents réels qu’ils nous arrivent d’habiter, de langues étrangères, d’influences et de références.
Cristina Isabel de Melo est traductrice et, comme Luce Guilbaud, plasticienne et poète.


Dans le cadre de « Quel bruit ça fait la lecture ? »

Georges Perec

par Emmanuel Darley

Dans l’œuvre de Georges Perec (1936-1982), figure majeure de l’Oulipo (l’« OUvroir de LIttérature POtentielle » créé en 1961 par Raymond Queneau et François Le Lyonnais), le jeu, les contraintes narratives et sémantiques sont autant d’éléments qui construisent un récit où est sans cesse interrogé le quotidien dans le détail. C’est là, sans doute, que sont dissimulés les indices des mécanismes destructeurs de l’« Histoire avec sa grande hâche ».
C’est de là qu’ont jailli quelques-uns des grands textes de la littérature française du xxe siècle : Les Choses (prix Renaudot 1965) ou La Vie mode d’emploi (prix Médicis 1978), notamment.
Emmanuel Darley est l’auteur associé du Grand R pour la saison.


Dans le cadre de la création des Souffrances de Job, de Hanokh Levin - Mise en scène Laurent Brethome

Jeudi 28 janvier, 19h

Hanokh Levin

par Laurence Sendrowicz

Hanokh Levin (1943-1999) est une figure majeure de la culture israélienne contemporaine. Ses quelques cinquante pièces, chansons et sketchs sont autant de critiques virulentes de la politique et de la société israéliennes, tout en dessinant une humanité fondamentalement
inapte au bonheur. La dernière partie de son œuvre propose une relecture de la tragédie grecque et de la Bible dans une forme neuve de tragédie épique où il décline avec humour et cruauté les horreurs de notre époque et les noirceurs de l’âme humaine.<
Laurence Sendrowicz, traductrice de littérature hébraïque contemporaine, est une des initiatrices du projet de traduction de l’œuvre de Hanokh Levin en français. Depuis 1991, soutenue par la Maison Antoine-Vitez, elle a traduit une vingtaine de ses pièces (dont quatre en collaboration avec Jacqueline Carnaud) pour les éditions Théâtrales. Elle est également comédienne et metteur en scène.



Jeudi 10 décembre, 19h

Dans le cadre du concert de Christophe.

Autour des textes de Christophe

par Jean Cleder, universitaire, auteur de "CHRISTOPHE,

Résonances de l’inconnu", livre d’entretiens aux éditions Le Bord de l’eau

Extrait de l’Avant-propos du livre :

Le tissage et les reprises de Christophe avant de commencer ce travail avec lui, nous connaissions cette façon étrange de parler — peu — à la télévision. Nous avons décidé d’insister dans cette voie de la parole, en pensant qu’il est utile, et juste aussi de demander à un artiste de dire lui même son expérience, avec la liberté d’insister sur un événement, d’en taire un autre, la liberté donc de donner à cette expérience la forme que ses mots auront choisie : il nous semble aussi que de cette façon la vie, invention de la parole, devient un élément de l’œuvre... (Jean Cléder.)


Dans le cadre de la pièce Misérables Miracles, d’après Henri Michaux, Mardi 2 et mercredi 3 mars à 20h30, au Manège


Lundi 1er mars, 19h

Henri Michaux

Avec Éric Pessan & Guénaël Boutouillet


Décembre 2006 : le cycle de Conversations avec les morts, après Tsvetaeva et avant Woolf, s’adresse à Michaux.
L’écrivain devenu peintre, l’expérimentateur tous azimuts, l’inclassable et pourtant si solide Michaux, est un prétexte, un carrefour pour des artistes de différentes disciplines, de s’indiscipliner. La danse, la peinture, l’écriture font un pas de côté. Le livre Conversations avec Henri Michaux, sur quoi cet échange a débouché, publié aux éditions Cécile Defaut, garde trace écrite de cet hommage. Écoutons deux de ses auteurs nous dire leur Michaux et ce qu’il déplaça, déplace, déplacera chez eux.



Le Grand R
Saison 17—18

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766