Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 1011

  • JPEG - 5.9 ko
    Lorchestre-perdu par Enrico
    Lorchestre-perdu par Enrico

L’Orchestre perdu | Christophe Huysman

Théâtre


Production déléguée Compagnie Les Hommes penchés coproductions et accueils en résidence Festival d’Avignon, Le Phénix, Scène Nationale Valenciennes, La Ménagerie de verre Paris, Le Vivat d’Armentières Scène Conventionnée danse et théâtre, Le manège.mons/Centre Dramatique/Musiques Nouvelles, Art Zoyd-Valenciennes, avec le soutien de VOX Valenciennes/Mons (Interreg IV-FEDER) et Mons 2015 Capitale européenne de la Culture avec la participation du CCN Roubaix - Centre Chorégraphique National Roubaix Nord-Pas de Calais, du Théâtre de l’Aquarium avec le soutien du CENTQUATRE-Paris
Production / Diffusion La Magnanerie. Remerciements à France Marczewski (artiste re-borning), à la compagnie HVDZ, à Marc Weugue, à Emilie Mousset, Florence Guignolet, Chantal Jannelle et Eric Martin, Laure Guazzoni et Camille Gibrat.

La création musicale est soutenue dans le cadre d’une commande d’État (Art Zoyd, centre Transfrontalier de Production et de Création Musicale).
La compagnie est conventionnée par la DRAC Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication et par la Région Ile-de-France.
Christophe Huysman est artiste associé au Phénix, Scène Nationale de Valenciennes, ainsi qu’au Vivat, Scène conventionnée d’Armentières.

Le texte de L’Orchestre perdu est paru aux éditions Les Solitaires intempestifs

Durée estimée 2h, tout public à partir de 10 ans, tarif A
------





(commande valide à partir du 14 septembre 2010)

-----
Texte, mise en scène et scénographie Christophe Huysman
Avec Christophe Huysman, Sylvain Decure, Sarah Leck, Antoine Raimondi et Amélie Jalliet
Assistante à la mise en scène Laura Bazalgette
Création sonore Thibault Hédoin
Lumière Michel Pasteau à partir des lumières d’Emma Juliard
Musique Michael Nyvang
Direction musicale Françoise Rivalland
Enregistrement avec les musiciens de l’ensemble Musiques Nouvelles (direction artistique Jean-Paul Dessy) : Antoine Maisonhaute et Christophe Chatelle (violons), Jeroen Robbrecht et Maxime Désert (altos), Jean-Paul Dessy et Jean-Pol Zanutel (violoncelles)
Costumes de Christophe Huysman avec la complicité de de Marion Montel et Pauline Batista
Régie générale Pierre Staigre
Régie plateau Guillaume Rechke
Production / Diffusion La Magnanerie

Le texte de L’Orchestre perdu est paru aux éditions “Les Solitaires Intempestifs”.


Avec le soutien de :



Bookmark and Share




« Comment revenir à soi, à la vie ? Comment réparer l’humain ?
Et comment rejoindre l’humanité, cette cocasserie sans fin d’être au monde et dans ce monde. Est-ce l’idée d’une défaite ? Ou plus simplement la traversée d’un monde où tout peine à s’assembler ? » Christophe Huysman

Ceux qui ont vu Human et Le Mâtitube lors de la saison 2007/2008 ont une petite idée de ce qui anime l’auteur et metteur en scène Christophe Huysman avec sa compagnie Les Hommes penchés : dire le monde tel qu’il vient, violent, risible, cruel, incroyable, injuste, grotesque, démesuré, et le dire le plus simplement, le plus naïvement possible. Restituer quelque chose de ce joyeux bazar quotidien que l’on reçoit, tenter d’en dénouer les fils, s’y entortiller, s’en amuser, essayer quoi qu’il arrive, et quelle que soit la position, corps en déséquilibre, tout chamboulé, de garder le regard vers le lointain, tête haute et fière (humains tout de même).
Cette pièce-ci commencera comme une tragédie mais virera vite au burlesque, parlera du quotidien mais sera politique, aura de l’intrigue (oh oui de l’intrigue), les corps y seront en mouvement et le texte chantant. Et il y aura sans doute même de la nostalgie parce que résonnera silencieusement en fond de scène la musique de ce si bel orchestre aujourd’hui perdu.
Et du spectacle, il y en aura...

« Bonjour et bienvenue dans mon théâtre. Je n’avais encore jamais fait ça : construire un théâtre « démontable et envolable (sic) » avec 5 interprètes pour jouer des amoureux, des pauvres soldats, des mères qui ont froid, des riches pleins d’appétits, des meurtres dans des salons… et on articule simplement les poèmes, on en joue et on joue. Chaque représentation est et sera rare. » Christophe Huysman



À VOIR, À LIRE


Site de la compagnie Les hommes penchés



Le Grand R
Saison 17—18

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766