Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 1011

  • JPEG - 15 ko
    Robyn Orlin par John Hogg
    Robyn Orlin par John Hogg
  • JPEG - 13.7 ko
  • JPEG - 6.6 ko
    Robyn Orlin par John Hogg
    Robyn Orlin par John Hogg
  • JPEG - 10.5 ko
    Robyn Orlin par John Hogg
    Robyn Orlin par John Hogg

Walking next to our shoes … | Robyn Orlin & Phuphuma Love Minus

Danse & Chant traditionnel zoulou

Co-production City Theater & Dance Group ; Festival Banlieues
Bleues ; Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines – Scène nationale ;
Grand Théâtre du Luxembourg. Avec l’aide du conseil général de
Seine-Saint-Denis et du Goethe Institut, Johannesburg

Remerciements à M. Simon Ngubane et M. Adolphus Mbuyisa
de l’association Iphimbo Isicathamiya de Johannesburg où Phuphuma Love Minus est basée.

Durée 1h tout public à partir de 10 ans, tarif A







(commande valide à partir du 14 septembre 2010)


Avec Ann Masina ; Vusumuzi Kunene ; Nhlanhla Mahlangu ; Thulani Zwane et Phuphuma Love Minus ; Amos Bhengu ; Busani Majozi ; Jabulani Mcunu ; Mbongeleni Ngidi ; Mbuyiseleni Myeza ; Mlungiseleni Majozi ; Mqapheleni Ngidi ; Saziso Mvelase ; Siyabonga Manyoni ; S’yabonga Majozi Assistant à la chorégraphie Nhlanhla Mahlangu ; Costumes Birgit Neppl ; Lumières Robyn Orlin/Denis Hutchinson ; Vidéo Philippe Laine ; Régisseur plateau Gladman Balintulo ; Régisseur vidéo Thabo Pule ; Directeur de tournée Denis Hutchinson ; Conseiller son Boris Vukafovic ;
Administration et diffusion Damien Valette ; Coordination Daniela Goeller.
Tous les accessoires et costumes de ce spectacle sont entièrement recyclables.


Avec le soutien de :


Bookmark and Share

C’est en faisant passer des auditions à Johannesburg que la grande chorégraphe sud-africaine Robin Orlyn a découvert Phuphuma Love Minus, ce choeur « d’isicathamiya ». L’isicathamiya est un style de chant a cappella propre à la culture zouloue. Le mot signifie « marcher doucement » ou « piétiner soigneusement ». Et effectivement, tout en chantant, les interprètes, tirés à quatre épingles, exécutent des mouvements sur la pointe des pieds. (Au début du XXe siècle, lorsque les communautés zouloues commencèrent à émigrer vers les zones urbaines de l’Afrique du Sud, ils furent logés dans des hôtels où ils ne pouvaient pas faire de bruit, d’où cette nécessité de marcher sur la pointe des pieds…).

Séduite par le style et l’humour de Phuphuma Love Minus, Robin Orlyn a eu envie de créer une chorégraphie pour eux. Partant de l’expression zouloue « Walking next to our shoes », ce qui signifie « être pauvre », elle rend hommage, avec autant d’humour que de finesse, à la fierté du peuple sudafricain, sa richesse culturelle et ses pratiques quotidiennes (le film qui passe, signé Philippe Lainé, est un documentaire inventoriant toutes sortes de petits métiers consacrés à la chaussure). Un moment festif avec des chanteurs exceptionnels.


À VOIR, À LIRE

Le site de la compagnie



Le Grand R
Saison 17—18

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766