Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 1213

  • JPEG - 20.9 ko
    © Francois Flohic
  • JPEG - 21.5 ko
    © Francois Flohic

Emmanuel Adely - Auteur associé pour la saison 2012-2013

Présence du 27 septembre au 12 octobre / du 22 au 25 novembre 2012 / du 28 janvier au 3 février / du 6 au 12 avril 2013


Il a notamment publié : Les Cintres, Minuit, 1993 / 17 Fragments de désir, Fata Morgana, 1999 / Agar-agar, Stock, 1999 / Jeanne, Jeanne, Jeanne, Stock, 2000 / Fanfare, Stock, 2002 / Mad about the boy, Joëlle Losfeld, 2003 / Mon Amour, Joëlle Losfeld, 2005 / Édition Limitée, Inventaire/Invention, 2007 / J’achète (Emo ergo sum20), Inventaire/Invention, 2007 / BabyLand, Le Passager clandestin, 2008 / Genèse, Seuil, 2008 / Cinq Suites pour violence sexuelle, Argol, 2008 / Sommes, Argol, 2009
Et de nombreux textes dans des ouvrages collectifs ou des revues, dont : « etsuacoloh », in Face à Sebald, Inculte, 2011 / « nevermore », in Jamais, éditions Moos-Brugger, 2011 / « ie », collection PickPocket, on I-Phone, 2011 / « opus 48 », in revue Décapage n° 43, printemps 2011 / « Ad infinitum », in Cahier du Refuge n° 198, revue du Cipm, février 2011 / « HOMO MMIX », in Overwriting, éditions Moos-Brugger 2010 / Un Bestiaire, Jean-Claude Loubières, 2010…


Stage « Deux jours pour écrire »
Je, tu, il
Samedi 29 et dimanche 30 septembre, Maison Gueffier, dans le cadre du festival Météores












(stage gratuit pour les moins de 26 ans)



Cycle de 6 ateliers d’écriture
Le suicide de l’Occident
6 et 7 octobre, 24 et 25 novembre, 15 et 16 décembre 2012, 2 et 3 février, 6 et 7 avril, 8 et 9 mai 2013
Maison Gueffier


Atelier « Livres en poche »
Continents à la dérive de Russel Banks
Mercredi 10 avril
De 18h30 à 20h
Maison Gueffier


Exposition
&vénement, installation d’Emmanuel Adely et de Frédéric Dumond
Du samedi 6 au samedi 20 avril
Maison Gueffier



LECTURE PUBLIQUE
MARDI 9 AVRIL
19h
Durée 2h
STUDIO DE DANSE DU MANÈGE
Entrée libre dans la limite des places disponibles




Bookmark and Share


Prendre l’R.
Prendre l’R mais en grand ! Prendre le large, partir, invité près d’un an au grand large, au grand R, prendre à l’abordage, s’amarrer, un an, près d’un an, là, dans tous les sens du terme, il part et va prendre l’R donc, mais en grand.
Ce qui signifie, selon les dictionnaires :
1. S’aérer, s’oxygéner : on dit « Il est sorti prendre l’R » ; ex. :
« Quittant son loft parisien et les incessantes commandes de textes, invitations aux cocktails, travaux en cours tant intellectuels que physiques car depuis des années il réaménageait son espace sans jamais s’en satisfaire pleinement, à bout de forces en somme et cherchant un nouveau souffle, il sortit prendre l’R à La Roche-sur-Yon. »
2. Se promener : on dit « Il est sorti prendre l’R » ; ex. : « La journée était radieuse, un doux souffle de création pénétrait la pièce par les fenêtres ouvertes, ô que j’aille à la mer se dit-il, ou ailleurs, n’importe où, partir, travailler, réfléchir, rencontrer des gens, changer tout, tout ça identique toujours à ça en répétition inutile, cette litanie d’événements au milieu desquels rien ne se passe, et il sortit prendre l’R à La Roche-sur-Yon. »
3. Se préparer à décoller (aéronautique) : on dit « Il est sorti prendre l’R » ; ex. : « Embarquant sa cargaison de textes en cours, de projets littéraires toujours repoussés le plus souvent pour des raisons de temps et d’énergie, à ce moment exact où atteignant la maturité de son travail et de son âge il cherchait à faire exploser les cadres de la narration pour créer LE texte LE livre LA littérature, il sortit prendre l’R à La Roche-sur-Yon. »
4. Adopter un comportement : on dit « Il a pris l’R » ; ex. : « Arrivé à La Roche-sur-Yon, il prit l’R inspiré, celui de l’écrivain, du romancier, du poète, du performeur, du plasticien, en somme de l’artiste qu’il était ou qu’il voulait être, et commença d’animer des ateliers, des rencontres, se dépensa sans compter, adora ce séjour, ces dialogues, ces travaux, et n’eut plus besoin d’avoir l’R, puisqu’il était. »
5. Assiéger, prendre d’assaut : on dit « Il a pris l’R » ; ex. : « Ou bien ce fut l’R qui le prit. » Tout est possible.

Emmanuel Adely
Emmanuel Adely est auteur associé au Grand R.
Emmanuel Adely un écrivain « objectif » : il se saisit des données du réel, il les sculpte avec une langue poétique, plastique et politique. Qu’est-ce que le langage peut restituer du réel ? Qu’est-ce que l’écriture peut nous dire de la façon on nous rend compte aujourd’hui du réel ? Des questions essentielles pour la littérature contemporaine.


Jeudi 27 septembre
LECTURE GRAND FORMAT
Gérard Desarthe / Emmanuel Adely
Le Théâtre
19h
5 €
Dans le cadre du festival Météores

En ouverture de saison, un très grand nom du théâtre français, l’acteur et metteur en scène Gérard Desarthe (comment résumer une telle carrière en quelques mots ? Il a travaillé notamment avec Giorgio Strelher, Luc Bondy, Gildas Bourdet ou Patrice Chéreau, pour le Hamlet duquel il a reçu le Molière du comédien) vient lire avec notre auteur associé cette saison, Emmanuel Adely, des extraits de Genèse, que ce dernier a publié en 2008.


À VOIR

Le site d’Emmanuel Adely

Emmanuel Adely par auteurs TV


Dossier pédagogique à télécharger ici


Le grand R – Saison 16/17

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766