Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 1314

  • JPEG - 26.1 ko
    © DR
  • JPEG - 27.4 ko
    © DR

Antjie Krog

Présence les 13, 14 et 15 novembre

LECTURE PUBLIQUE
Jeudi 14 novembre
19h
Studio de danse du Manège

Entrée libre dans la limite des places disponibles


Manifestation organisée dans le cadre des Saisons Afrique du Sud - France 2012 & 2013
www.france-southafrica.com


Bibliographie

Elle a notamment publié (traductions françaises de George Lory) : La Douleur des mots, Actes sud, 2004 / Ni pillard, ni fuyard, Le Temps qu’il fait, 2004 / Une syllabe de sang, Le Temps qu’il fait, 2013.

« J’écris parce que je suis furieuse. »
(Une syllabe de sang)

Dès le lycée, Antjie Krog entre en rébellion contre l’apartheid en publiant un poème, « Mon beau pays », qui appelle à la fin de la ségrégation entre Blancs et Noirs. Il fait scandale mais, raconte Georges Lory son traducteur, « l’histoire parvient aux oreilles de Nelson Mandela, enfermé avec ses compagnons sur l’île de Robben Island. Si une jeune Afrikaner émet de tels vœux, estime-t-il, tout n’est pas perdu dans ce pays. »
La poésie, son souffle et ses flammes, est depuis restée son arme de combat. Si elle écrit en afrikaans, elle traduit des poèmes écrits dans les onze langues officielles de l’Afrique du Sud (l’afrikaans, l’anglais, le ndebele, le sotho du Nord, le sotho du Sud, le swati, le tsonga, le tswana, le venda, le xhosa et le zoulou) qui ont longtemps été les instruments des fractures sociales et raciales du pays. C’est en poétesse autant qu’en journaliste qu’elle rend compte, dans La Douleur des mots, des travaux de la Commission Vérité et Réconciliation (1996-1997) et restitue les témoignages des victimes du régime de l’apartheid, de son intolérable cruauté et de sa bêtise effroyable.
Aujourd’hui, son œuvre est une des plus récompensées, tant en Afrique du Sud que dans le monde entier.

Antjie Krog et George Lory, son traducteur, sont accueillis en Pays de Loire dans le cadre de Lettres sur Loire et d’ailleurs, réseau de structures littéraires en Pays de la Loire (Maison de la Poésie de Nantes, Maison des Littératures – Saumur, Maison Julien Gracq – Saint-Florent-le-Vieil), Chant des mots – Angers, Lectures en tête – Laval et Le grand R). Avec le soutien du Centre régional de ressources pour le livre (Le Mans), et de l’Institut français pour la publication, au Temps qu’il fait, d’une nouvelle anthologie de l’auteure, Une syllabe de sang.



Le Grand R
Saison 17—18

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766