Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 1314

  • JPEG - 38.3 ko
    © Jean-Luc Bertini

Marie Redonnet

Résidence du 13 au 17 janvier

LECTURE PUBLIQUE
Jeudi 16 janvier
19h
Espace Louis-Riou (Le Manège)

Entrée libre dans la limite des places disponibles


Atelier « Livres en poche »
Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras
Mercredi 15 janvier, de 18h30 à 20h, Maison Gueffier

Gratuit - Inscription à la billetterie, salle du Manège


Bibliographie

Romans et contes : Doublures, POL, 1986 / Splendid Hôtel, Minuit, 1986 / Forever Valley, Minuit, 1987 / Rose Mélie Rose, Minuit, 1987 / Silsie, Gallimard, 1990 / Nevermore, POL, 1994 / Villa Rosa, Matisse, Flohic, 1996 / L’Accord de paix, Grasset, 2000 / Diego, Minuit, 2005
Théâtre et poésie : Le Mort et Compagnie, POL, 1985 / Tir et Lir, Minuit, 1988 / Mobie-Dicq, Minuit, 1989 / Seaside, Minuit, 1992 / Candy Story, POL, 1992 / Le Cirque Pandor suivi de Fort Gambo, POL, 1994
Essai : Jean Genet, le poète travesti, Grasset, 2000

« Cette mutation à Santa Rosa, sur la côte ouest, juste avant la frontière, ce n’est pas ce dont Willy Bost avait rêvé. Mais ce dont il avait rêvé, il veut l’oublier, comme il veut oublier le passé. Sur le carnet qu’il a acheté avant son départ, il a écrit en rouge sur la première page : Interdit de me rappeler le passé. Interdit de comparer le présent à ce dont j’ai rêvé. »
(Nevermore)

Ne nous fions ni à la candeur apparente, ni au dépouillement de l’écriture de Marie Redonnet. Ses livres, pièces de théâtre ou romans, sont autant de paraboles qui cultivent l’art du malentendu.
Ce sont des histoires à l’eau de rose, avec des péripéties, du danger, des passions et des secrets à révéler.
Les hôtels, les cirques, les casinos, les postes frontaliers, les lacs et le bureau des shérifs se dressent, évoqués par un mot seul (« dancing », « jungle »), comme des décors tout en façade dans un studio de cinéma.
Les personnages, d’un nom improbable, très inventé (Aigle noir, Dora Atter, Lil, Mélie…), sont eux aussi dessinés à la ligne claire. Ils se racontent facilement et d’un bloc (pourquoi ils sont ici, quels sont leurs espoirs). Même les méchants ont un air de famille avec les guérilleros du général Tapioca. Mais la violence et l’innommable, eux, sont bien réels.
Ne nous y fions pas : tout est trompe-l’œil, et il s’agit de lire, c’est-à-dire de se détromper, car l’écriture dit toujours autre chose que ce qui est dit, elle tient parole contre les illusions, les mensonges, les clichés qui ruinent le sens de toute chose. Où il est question de nous réconcilier avec l’Histoire et notre histoire si l’on veut construire un autre monde possible. Marie Redonnet est une résistante.

Elle est écrivain depuis 1985. Elle est traduite dans une dizaine de langues.


À voir sur Internet

Le site de Marie Redonnet

Marie Redonnet. L’éclat feutré d’une soixante-huitarde assagie. Entrevue réalisée par Pierre Carpentier. (érudit.org)




Le Grand R
Saison 17—18

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766