Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 1415

  • JPEG - 36.8 ko
    Emmanuelle Pagano © DR

Emmanuelle Pagano

En résidence d’écriture à compter du 5 janvier


Avec le soutien du Centre national du livre


LECTURE PUBLIQUE

Jeudi 15 janvier
19h
Espace Louis-Riou (au Manège)

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Atelier « Livres en poche »
La Boue de Françoise Bouillot, J’ai lu
Mercredi 14 janvier, de 18h30 à 20h, Maison Gueffier

Repères bibliographiques
Pour être chez moi, sous le pseudonyme d’Emma Schaak, Le Rouergue, 2002 / Le Tiroir à cheveux, POL, 2005 (Prix TSR du roman) / Les Adolescents troglodytes, POL, 2007 (Prix européen de la Littérature 2009) / Les Mains gamines, POL, 2008 (Prix Wepler 2008, Prix Rhône-Alpes du Livre 2009) / L’Absence d’oiseaux d’eau, POL, 2010 / Un renard à mains nues, POL, 2012 / Le Travail de mourir, photographies de Claude Rouyer, Les Inaperçus, 2013 / Nouons-nous, POL, 2013 / Lignes et Fils, POL, 2015

« Elle sait se rappeler aussi les bonheurs d’évidence, avançant à pas d’herbe dans une nature bruissante, agitée d’insectes, frémissante d’oiseaux. Ses émois et ses effrois sont gardés entiers dans son écriture. Et c’est presque un jeu de piste que l’on peut suivre de titre en titre. » Xavier Houssin, Le Monde

Depuis un premier passage chez nous en 2009, nous n’avons cessé de lire Emmanuelle Pagano, d’attendre cette langue sensuelle et mouvante qui décrit comment des liens se tissent et se détendent entre des paysages et des corps, entre des peaux. Quels rapports ils entretiennent. S’ils glissent, se pénètrent ou ripent.
L’inviter en résidence d’écriture est cependant plus qu’un témoignage de fidélité. C’est une évidence. Elle a aujourd’hui pour projet une trilogie romanesque sur la relation de l’eau et de l’homme, du naturel et du bâti, de la violence des flux et celle des rives qui les contraignent. Un premier roman, Lignes et fils, paraîtra aux éditions POL début 2015. Nous lui avons proposé de venir poursuivre son travail, entre prise de notes et écriture proprement dite, en Vendée. De venir à la rencontre de l’océan et des marées, des côtes – plages et ports –, des marais et des îles, de nous qui y vivons, en vivons parfois.

« Et puis, quelque chose se passe, une martre ouvre la nuit dans l’eau. C’est une brasse si douce et si surprenante que nous la contemplons jusqu’au bout. Elle dure, elle remonte le courant, elle remonte les âges. Dans cette parenthèse nous nous déshabillons de tout, et j’ai l’impression que nous n’existons plus, mon fils et moi, qu’enlacés dans la nage de la martre qui nous noie dans son sillage de douceur au milieu de la rivière. »
(Lignes et fils)

Lauréate de nombreux prix, dont le prestigieux Prix Wepler (2008), Emmanuelle Pagano a été pensionnaire de la Villa Médicis d’avril 2013 à septembre 2014, et est aujourd’hui traduite dans de nombreux pays européens.



Le Grand R
Saison 17—18

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766