Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 1415

  • JPEG - 33.7 ko
    Mickaël Le Mer © DR

Mickaël Le Mer, artiste associé pour trois saisons

Compagnie S’Poart

Rouge
Répétition publique jeudi 18 septembre à 18h au Manège.

Représentations du mercredi 19 au samedi 22 novembre au Manège.

Retrouvez toute l’équipe pour un Bord de scène le samedi 22 novembre à l’issue de la représentation.

L’histoire de la compagnie S’Poart [Prononcez Espoir] est avant tout une aventure humaine et collective qui débute en 1996 à La Roche-sur-Yon. C’est dans ce contexte collectif que Mickaël Le Mer fait son premier essai en tant que chorégraphe signant la pièce In Vivo] (2007). Il s’est frotté, au fil des ans, aux divers courants de la danse accueillis par la Scène nationale. Fort de ces rencontres, il propose aujourd’hui une écriture qui prend appui sur le vocabulaire de la danse hip hop avec la liberté de l’inscrire dans une démarche d’abstraction. Ses pièces sont marquées d’une sensibilité poétique, tout en retenue, avec des moments de fulgurances propres à l’urgence de la danse hip hop. Il développe une grande maîtrise de l’espace, dessinant une danse graphique qui démultiplie les trajectoires. La danse de Mickaël Le Mer ouvre l’espace des possibles. L’enjeu de l’ouverture est au cœur de son travail : prendre le risque d’aller vers l’autre, établir le contact. Les appuis au sol sont relayés par les appuis des corps entre eux : échanges d’énergie, portés, sauts, envolées. La performance et la virtuosité des danseurs transcendent les limites pour imaginer d’autres espaces.

Aujourd’hui, ses spectacles sont joués en France et à l’étranger. Fort de ce succès, la compagnie accède, d’année en année, à une reconnaissance nationale et internationale.

« Être associé au Grand R, c’est bénéficier d’un appui solide pour le développement de la compagnie en pleine dynamique d’évolution. Cette association est également une belle opportunité pour réaffirmer la danse hip hop comme un réel mouvement artistique à part entière. Briser les frontières entre les danses, tisser des liens entre des artistes d’univers différents et donc créer du lien entre leurs publics, telles sont les intentions partagées avec la Scène nationale. Notre association doit permettre de poursuivre notre travail de transmission en croisant les danses et en proposant des espaces d’échange, de circulation et de partage avec la population. »
Mickaël Le Mer


Trois cartes blanches à Mickaël Le Mer

Au-delà des spectacles, d’autres rencontres avec les artistes, pour découvrir d’autres aspects de leur travail, moins visibles. Une série de rendez-vous proposés par Mickaël Le Mer avec Yuval Pick, Daniel Larrieu et Nicolas Goasdoué. Trois invitations pour jouer cartes sur table et partager les chemins empruntés.

Mickaël et Yuval se mettent à table

Yuval Pick commence par la danse folklorique en Israël dans les années 80, pour poursuivre un parcours d’interprète dans des prestigieux ballets internationaux, puis diriger depuis 2011 le Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape. Ils se croisent à Lyon, où Mickaël Le Mer foule, à la fin des années 90, le bitume de cette ville phare de la danse hip hop en France, lors d’un défilé de la Biennale. Ce qui les réunit aujourd’hui : l’idée partagée que la danse interroge le monde en confrontant l’altérité portée par chaque interprète, qu’ils s’attachent à dévoiler et à combiner.
Mercredi 10 décembre à 18h, Studio de danse du Manège
Participez à un grand atelier avec les danseurs de Yuval Pick

Mickaël et Daniel se mettent à table
Ces deux-là ont 20 ans d’écart. Une jeunesse les sépare. Ils partagent le même métier de chorégraphe à des endroits artistiques que l’on dirait éloignés. Ils se connaissent et s’apprécient. Une rencontre improbable et généreuse pour découvrir ce que deux auteurs se racontent lorsqu’ensemble, ils évoquent leurs jeunesses, le travail, l’appétit, le désir, la crainte. Que se passerait-il s’ils étaient en tenue de travail... pour en finir avec les idées fixes…
Daniel Larrieu est chorégraphe depuis les années 80, il compose des pièces sous l’influence des paysages, des autres et des propositions qui viennent des arts visuels, de la danse et du théâtre. Il dirige pendant 9 ans le Centre chorégraphique national de Tours, puis retourne au tournant du siècle nouveau, à l’indépendance, poursuivant les rencontres et les collaborations. Il enseigne à Sciences-Po Paris la composition chorégraphique et occupe actuellement le poste d’administrateur à la Sacd pour la chorégraphie.
Mercredi 1er avril à 18h, Studio de danse du Manège
Daniel Larrieu sera présent à La Roche-sur-Yon pour des rencontres du lundi 30 mars au jeudi 2 avril.
Participez à un grand atelier avec Daniel Larrieu

Mickaël et Nicolas se mettent à table
Mickaël Le Mer découvre la danse, enfant, comme tous ceux de sa génération, en regardant à la télévision l’émission devenue culte H.I.P. H.O.P animée par Sydney. Il rencontre plus tard au lycée, Nicolas Goasdoué. Celui qu’il qualifie de « vraie bibliothèque sur les cultures urbaines » va se mettre à table avec lui pour croiser, échanger et transmettre l’histoire du mouvement hip hop. Nicolas Goasdoué est docteur en sociologie, il enseigne actuellement à l’Université de Rennes.
Mercredi 10 juin à 18h, au Manège


Le grand R – Saison 16/17

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766