Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 1516

  • JPEG - 43.7 ko
    ® Jean-Luc Beaujault
  • JPEG - 43.4 ko
    ® Jean-Luc Beaujault
  • JPEG - 54.2 ko
    ® Jean-Luc Beaujault
  • JPEG - 52.5 ko
    ® Jean-Luc Beaujault
  • JPEG - 13.5 ko
    ® Jean-Luc Beaujault

Belle d’Hier

Phia Ménard et Jean-Luc Beaujault

INCLASSABLE (Création)

Mercredi 16 mars, 20h30
Jeudi 17 mars, 19h
Au Manège

Durée 1h15
À partir de 16 ans
Tarif B

Rencontre Bord de scène le mercredi 16 mars à l’issue de la représentation
Plus qu’un spectacle le jeudi 17 mars

Idée originale et scénographie Phia Ménard
Dramaturgie et mise en scène Phia Ménard et Jean-Luc Beaujault

Création et interprétation Isabelle Bats, Cécile Cozzolino, Géraldine Pochon, Marlène Rostaing, Jeanne Vallauri

Composition sonore et régie son Ivan Roussel
Création lumière et régie lumière Alice Rüest
Création robes et costumes congelés Fabrice Ilia Leroy
Régie générale et plateau Pierre Blanchet
Régie plateau Mateo Provost
Régie des glaces Rodolphe Thibaud
Construction décor et accessoires Philippe Ragot assisté de Angela Kornie
Photographies Jean-Luc Beaujault


Le conseil régional des Pays de la Loire soutient la tournée de Belle d’Hier en région


Cinéma Le Concorde
Lundi 14 mars à 20h
Carte blanche à Phia Ménard / En lien avec le spectacle Belle d’hier
Projection du film Sans toit ni loi, d’Agnès Varda


Production exécutive Compagnie Non Nova
Résidence et coproduction Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry et de la Savoie ; la Brèche, Pôle national des arts du cirque de Basse-Normandie / Cherbourg-Octeville ; le Carré, Scène nationale de Château-Gontier
Coproduction Festival Montpellier Danse 2015, Théâtre de la Ville - Paris ; le lieu unique, Scène nationale de Nantes ; Le Grand T, Scène conventionnée de Loire-Atlantique ; Le Quai - CDN - Angers ; Théâtre d’Orléans, Scène nationale ; La Criée - Théâtre national de Marseille ; Théâtre Les Treize Arches, Scène conventionnée de Brive-la-Gaillarde ; La Verrerie, Pôle national des arts du cirque Languedoc-Roussillon - Alès ; Le Théâtre, Scène nationale de Saint-Nazaire ; Maillon, Théâtre de Strasbourg - Scène européenne ; TJP Centre dramatique national d’Alsace-Strasbourg ; Le grand R - Scène nationale La Roche-sur-Yon ; Comédie de Caen - CDN de Normandie
Avec le soutien du Théâtre de Cornouaille, Scène nationale de Quimper, Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau, Le Cratère, scène nationale d’Alès, Les Quinconces - L’espal théâtres, Scène conventionnée danse Le Mans
Avec le soutien technologique de JF Cesbron, fournisseur de solutions globales de services dans les domaines frigorifiques, thermiques et énergétiques
La Compagnie Non Nova est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication - DRAC des Pays de la Loire ; le conseil régional des Pays de la Loire ; le conseil départemental de Loire-Atlantique ; et la Ville de Nantes. Elle reçoit le soutien de l’Institut français et de la Fondation BNP Paribas
La compagnie Non Nova est artiste associée à l’Espace Malraux Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, au Théâtre Nouvelle Génération - Centre dramatique national de Lyon et au Centre chorégraphique national de Caen en Normandie

Après les pièces de glace (P.P.P), les pièces de vent (L’Après-midi d’un foehn et Vortex), Phia Ménard poursuit son fascinant cycle de recherche, nommé I.C.E, sur la question de la transformation, de l’identité et de l’interaction des éléments.

Avec Belle d’Hier, Phia Ménard, artiste inclassable, s’attaque à la transformation d’un mythe en posant son regard sur cette phrase transmise de génération en génération : « Un jour, ma fille, tu seras une princesse et tu rencontreras le prince charmant. » Aussi anodine que puisse paraître cette petite phrase, elle n’en est pas moins l’ébauche d’une société qui voudrait que la femme soit sauvée de ce monde par l’arrivée de l’homme.

Belle d’hier est le premier opus des pièces d’eau et de vapeur. Sur scène, un bal figé d’une trentaine de robes congelées en formes humaines, sorte d’apparats d’un ballet des prétendantes. Robes de princesses, de mariées, de saintes regardant dans une seule et même direction comme guettant l’arrivée imminente du prétendant, du sauveur. Toutes prises avec ce désir d’être choisie, désirée, élue. Sous l’effet de la chaleur et du temps, apparaît une chorégraphie de la décomposition de ces robes glacées qui deviennent lentement serpillières gorgées d’eau, perdant toute leur grâce pour laisser apparaître un chaos. Elles ont attendu celui qui n’est pas venu ! Entrent alors cinq femmes au plateau, cinq « rageuses » venues pour en finir avec le mythe et le battre à la manière des lavandières. Passé le moment de la désillusion, de la violence, l’après-mythe est avant tout celui du souffle de vie, du sursaut des envies, d’une utopie nouvelle à inventer et à vivre.


Le Grand R – Saison 16/17

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766