Rejoignez-nous sur Facebook


SAISON 1617

  • JPEG - 36.3 ko
    © Cie Les Productions Merlin
  • JPEG - 29.7 ko
    © Cie Les Productions Merlin
  • JPEG - 40.9 ko
    Photo répétition @ Daisy Body
  • JPEG - 31.2 ko
    Photo répétition @ Daisy Body

CELLES QUI ME TRAVERSENT

Anne Théron
Compagnie Les Productions Merlin

DANSE / THÉÂTRE / MULTIMÉDIAS (CRÉATION)
Mardi 21 mars, 20h30
Le Manège

1H / TARIF B

UN VERRE AVEC ANNE THÉRON

Conception et mise en scène Anne Théron
Chorégraphie Julie Coutant, Akiko Hasegawa, avec Anne Théron
Collaboration artistique Daisy Body

Danseuses Julie Coutant & Akiko Hasegawa

Les artistes enregistrées
Florence Baschet (compositrice), Aurélia Georges (cinéaste), Élizabeth Prouvost (photographe) et Lydie Salvayre (écrivaine)

Scénographie et costumes Barbara Kraft
Création vidéo Nicolas Comte
Création son Sophie Berger
Création lumière Benoit Théron
Régie générale Mickaël Varaniac-Quard
Regard extérieur Claire Schmitt
Administratrice de production Sylvie Alquier / Gingko Biloba
Diffusion Carol Ghionda

Une production de la compagnie Les Productions
Merlin
En coproduction avec L’Avant-Scène Cognac,
Scène conventionnée danse ; Le Grand R – Scène
nationale La Roche-sur-Yon ; Pôle Sud, CDC de
Strasbourg ; La Filature, Scène nationale de
Mulhouse
Avec le soutien du Gallia Théâtre de Saintes, du
Centquatre-Paris
Résidence Ferme du Buisson / Scène nationale
de Marne-la-Vallée ; Centquatre-Paris ; L’Avantscène
Cognac, Scène conventionnée danse
La Compagnie Les Productions Merlin est
conventionnée par le ministère de la Culture et
de la Communication (DRAC Nouvelle-Aquitaine)
et la Région Nouvelle-Aquitaine.

La metteure en scène Anne Théron questionne l’inconscient et l’imaginaire des femmes.

Tout commence par une voix off. Dans le noir. Avant que les danseuses Julie Coutant et Akiko Hasegawa ne se lancent dans la traversée à la fois visuelle, sonore et chorégraphique du spectacle élaborée par Anne Théron. Au centre de ce projet : la question du double, du moi, de l’autre, du moi par rapport à l’autre… « Il s’agit, une fois encore, de se pencher sur la femme, explique la metteure en scène, qui travaille sur la thématique féminine depuis plusieurs années. Il n’est pas question ici de s’interroger sur le statut social, religieux ou politique de la femme, mais plutôt sur son identité et sa logique émotionnelle. »

Ainsi, qu’est-ce qu’une femme ? Qu’est-ce que le féminin ? Derrière un visage de femme, existe-t-il d’autres visages ? Et s’il en existe, quels sont-ils ? D’où viennent-ils ? Des tas de questions sont ici mises en jeu. Des questions que ce spectacle tente d’éclairer non pas de façon scientifique ou cartésienne, mais de façon sensible. De façon poétique. Couches de sons et de paroles entrelacées (issues d’interviews de la compositrice Florence Baschet, de la cinéaste Aurélia Georges, de la photographe Élizabeth Prouvost et de l’écrivaine Lydie Salvayre), tableaux vidéo de corps et de peaux filmés en gros plans, présences des danseuses sur le plateau… Celles qui me traversent multiplie les pistes pour nous ouvrir la voie de l’intériorité des femmes. De leur mémoire. De leur inconscient et de leur imaginaire.

hr>

Deux rdv à suivre sur France culture autour de Anne Théron :
-  Mercredi 15 mars à 23h / Création on air
-  Lundi 20 mars à 21h / La dispute



Le Grand R
Saison 17—18

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766