Rejoignez-nous sur Facebook


Danse

  • JPEG - 54.2 ko
    © Agathe Poupeney – photoScène
  • JPEG - 16.7 ko
    © Agathe Poupeney – photoScène
  • JPEG - 13.7 ko
    © Agathe Poupeney – photoScène

Nos solitudes

Julie Nioche, artiste associée / A.I.M.E. | Jeu. 1er fév. 20h30

Danse

DANSE
Jeu. 1er fév. | 20h30

Où ? Comment ?
Le Manège
Durée 50 min
Tarif B

Jeudis Curieux
> Jeu. 1er fév.

A.I.M.E. Association d’Individus en Mouvements Engagés
Conception, chorégraphie, interprétation : Julie Nioche
Musique et interprétation : Alexandre Meyer
Scénographie : Virginie Mira
Machinerie aérienne : Haut+Court
Lumière : Gilles Gentner
Costumes : Anna Rizza
Régie générale : Christian Le Moulinier

Production A.I.M.E. & Le Manège de Reims, Scène nationale
Coproduction Le Vivat, Scène conventionnée danse et théâtre d’Armentières ; Le Manège, Scène nationale de Reims
Avec l’aide à la production d’ARCADI et le soutien du Bateau Feu, Scène nationale de Dunkerque, du CENTQUATRE à Paris (accueils en résidence), et de la maison Hermès
Remerciements à la ganterie Saint-Junien

Œuvre imaginée autour d’un corps qui se suspend, Nos solitudes explore les contraintes de la gravité. Julie Nioche nous entraîne dans l’univers onirique de ses recherches chorégraphiques.

Elle arrive seule, vêtue d’un pantalon noir et d’un maillot blanc à manches longues, fait son entrée sur le plateau vide au sein duquel elle va s’élever. Se mouvoir. Aller et venir. Flotter. Marcher ou s’allonger dans les airs, fixée à un système de filins au bout desquels des charges font contrepoids à la masse de son corps.

Dans un rapport réinventé à l’espace et à la gravité, Julie Nioche fait ainsi – à travers cette création pour laquelle elle a reçu le Prix du jury du Syndicat professionnel de la critique en 2010 – l’expérience de ses solitudes émotionnelles et intérieures. Seule, elle ne l’est pourtant pas tout à fait, puisque le guitariste Alexandre Meyer, en bord de scène, accompagne de ses accords et cadences les déambulations de la danseuse-chorégraphe.

Fugue libre menant vers d’improbables suspensions, Nos solitudes trace une métaphore de nos attaches, de nos liens, de nos appuis. Et donne à la danse une dimension essentielle : celle d’une fabrique politique de notre corps.



Le Grand R
Saison 17—18

Scène nationale
La Roche-sur-Yon
Renseignements au 02 51 47 83 83


Le Grand R, scène nationale de la Roche-sur-Yon, établissement d'action culturelle appartenant au réseau de la décentralisation artistique et culturelle
Licence d’entrepreneur de spectacles 1-1075762, 1-1075763, 1-1075764 / 2-1075765 / 3-1075766