Un an plus tard, pratiquement jour pour jour, Julia Deck, auteure des très remarqués et remarquables Viviane Elisabeth FauvilleLe Triangle d’hiver puis de Sigma et Propriété privée, tous parus dans la très enviée maison d’édition Minuit, passera finalement une semaine à la Maison Gueffier.

Pour Julia Deck, la position du romancier a beaucoup à voir avec celle de l’espion. Un positionnement hors cadre, où l’on attrape discrètement des indices que l’on transmet ensuite à une tierce personne. Le lecteur en l’occurrence. Une grande soirée d’échanges autour de son travail d’auteure minutieuse, drôle, au style si particulier qui l’inscrit dans la lignée des auteurs qu’elle aime au sein de la très enviée maison d’édition Minuit qui la publie depuis le début.

Julia Deck, c’est l’histoire d’une Parisienne qui aime Échenoz, Beckett, Robbe-Grillet et qui écrit un premier roman, Viviane Elisabeth Fauville. Succès immédiat pour ce livre qui frappe par son style très particulier. Julia Deck invente des femmes floues à la dérive où il est question de filatures, de meurtres, de solitude et d’errance, le tout avec une minutie truffée d’humour. Avec Sigma, elle nous livre un roman brillant et drôle. En son centre, une organisation secrète qui cherche à neutraliser l’œuvre subversive d’un peintre. Propriété privée, son dernier roman paru est la chronique cruelle et drôle d’un couple de bobos parisiens qui s’installent dans un écoquartier de la banlieue parisienne.

Dates et horaires

Mer. 24 mars 2021

Où ? Comment ?

Deux jours pour écrire
Explorer l’énigme
Sam. 20 et dim. 21 mars

Ça tient dans la poche
Traversée en eau claire d’une piscine peinte en noir, Cookie Mueller
Jeu. 25  mars | 19h

À voir également au Grand R