Dans un fascinant décor, le marionnettiste Renaud Herbin s’associe à la danseuse et chorégraphe Julie Nioche pour proposer un spectacle envoûtant, à la croisée de la marionnette et de la danse.

Formé à l’École nationale supérieure de la marionnette à Charleville-Mézières, Renaud Herbin dirige le Centre dramatique national de Strasbourg. C’est en explorateur de sa discipline qu’il invite Julie Nioche à le rejoindre. Sur scène, une installation inattendue : 1 600 petits sacs blancs sont accrochés par des fils. Ce véritable paysage-marionnette ondule comme une vague et se métamorphose en balançoire du temps. Julie Nioche plonge, nage, se suspend dans cet océan de fils. Une relation étroite se tisse entre son corps de danseuse et cette structure mouvante.

La musique de Sir Alice amplifie ce corps à corps charnel avec les éléments. Le titre de ce spectacle hypnotique et énigmatique est emprunté à une phrase du poète et dramaturge T.S. Eliot : Au point de quiétude du monde qui tournoie. Dans ces images mouvantes, la marionnette interroge le corps des vivants et plonge le spectateur au cœur d’un rêve.

Dates et horaires

Mar. 3 déc.

Où ? Comment ?

    • Mar. 3 déc. | 20h30
      Le Manège
  • Durée 50 min.
  • Tarif B

Jeu : Julie Nioche, Renaud Herbin, Sir Alice et Aïtor Sanz Juanes
Espace : Mathias Baudry
Marionnettes : Paulo Duarte
Avec l’aide de : Juliette Desproges
Lumière : Fanny Bruschi
Construction : Christian Rachner
Régisseur général de production : Thomas Fehr
Régisseur général de tournée : Olivier Fauvel

Production

Production TJP Centre Dramatique National Strasbourg – Grand Est

Co-production Théâtre de marionnette de Ljubljana ; Maison de la Culture d’Amiens – Pôle européen de création et de production : Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – Centre dramatique national.

  • At The Still Point of the Turning World

  • At The Still Point of the Turning World

  • At The Still Point of the Turning World