Après avoir assisté à une conférence où se pressaient de nombreuses personnes cherchant à comprendre quelque chose à l’univers, Alice Zeniter se demande pourquoi il n’existe pas plus de vulgarisation joyeuse des sciences qu’elle a pu étudier à l’université : la sémantique, la sémiologie, la narratologie, la linguistique. 

Alors que cela devrait intéresser tout le monde. Cette certitude part d’un fait très concret :

(…) tout ce que nous exprimons de notre connaissance du monde est médié par le langage et par une mise en récit. En d’autres termes, chaque fois que nous essayons d’exprimer quelque chose, nous racontons des histoires…

Cependant, depuis quelques années, nous vivons aussi dans une peur du mensonge qui prend des formes diverses : complotismes variés, défiance à l’égard des organes de presse, invention du terme de « postvérité »… Mais ce qui se joue est en réalité une lutte de récits, une lutte textuelle. Dans ces conditions, la sémiologie (étude des systèmes de signes) et la narratologie sont des sports de combat et cette conférence est un cours d’initiation.

Pour ce seule en scène qu’elle conçoit, écrit et interprète, Alice Zeniter travaille avec le circassien Matthieu Gary, autour de son engagement corporel et gestuel au plateau.

 

Après des études de littérature et de théâtre entre l’École Normale Supérieure et la Sorbonne nouvelle, Alice Zeniter se consacre à l’écriture et à la mise en scène.
Après Deux moins un égal zéro, suivi de Jusque dans nos bras (Albin Michel, 2010), Alice Zeniter rencontre le succès avec son troisième roman, Sombre dimanche, prix du livre Inter en 2013. Chez Flammarion, elle publie par la suite Juste avant l’oubli (prix Renaudot des lycéens 2015 et L’Art de perdre (Prix 2017 : prix du Monde et des libraires de Nancy-Le Point, Prix Landerneau, Prix Goncourt des Lycéens). En août 2020 paraît Comme un empire dans un empire.

Dates et horaires

Mer. 17 fév. 2021

Où ? Comment ?

Sur réservation

Conception, écriture, jeu et mise en scène : Alice Zeniter
Regard extérieur : Matthieu Gary, circassien
Scénographie : Marc Lainé
Création lumières : Kevin Briard

Production

Production Compagnie L’Entente Cordiale ; La Comédie de Valence, Centre dramatique
national Drôme-Ardèche

Partenaires coproducteurs SN 61 – Scène nationale d’Alençon, La Passerelle – Scène nationale de Saint-Brieuc, Théâtre du Champ au Roy – Guingamp (en cours)

Soutiens Conseil régional de Bretagne, conseil départemental des Côtes d’Armor, Ville et Agglomération de Saint-Brieuc

Alice Zeniter est membre de l’Ensemble artistique de La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche.

À voir également au Grand R