Benoît Lambert entretient, avec Molière, un fidèle compagnonnage. Avec L’Avareil réaffirme son amour indéfectible pour cet immense auteur dont la langue, profondément vivante, constitue un formidable appel au jeu. Une adaptation vive, drôle et tranchante, qui fait la part belle à la puissance de l’acteur.

Cette création est en effet indissociable de l’aventure théâtrale qui lie Benoît Lambert au comédien Emmanuel Vérité, avec qui il collabore depuis presque trente ans. Quant aux jouvencelles et jouvenceaux, ils sont merveilleusement bien interprétés par quatre comédiens et comédiennes tout juste diplômés de l’École de la Comédie de Saint-Étienne ou de l’École supérieure d’art dramatique de Paris. Ensemble, ils signent une partition ciselée et acerbe, une comédie grinçante mue par une mécanique implacable. Pas un seul personnage n’échappe aux brimades d’Harpagon et à son avarice. Étonnamment, c’est même comme si cette passion dévorante encourageait chez chacun·e les plus viles médiocrités.

Derrière la comédie de façade, ils dépeignent avec brio le passage d’un monde aristocratique au profit d’une bourgeoisie d’argent. Les tiraillements intimes d’un Harpagon rabougri font face à la vitalité d’une jeunesse qui rêve d’amour et de liberté. Portée par un astucieux et imposant décor de cordes, de tréteaux et de caisses en bois, la magie de ce théâtre de troupe opère. On redécouvre ainsi ce que l’on pensait connaître, fascinés par l’évidence et l’intemporalité des enjeux intimes et sociaux.

ON EN PARLE…

Journal La Terrasse – 21 janvier 2022
Pour sa première création en tant que directeur de la Comédie de Saint-Étienne, le metteur en scène Benoît Lambert signe une version vive, drôle, tranchante de L’Avare. Centrée sur l’art de l’acteur, cette remarquable proposition met en jeu toute la sagacité de la pièce de Molière. 

La finesse de lecture de la pièce, l’équilibre entre drame et comédie, le raffinement du décor et des costumes et le jeu vivant et plein de fraîcheur se conjuguent ici pour le plus grand bonheur du public.
Le Monde

Dates et horaires

Mer. 3 & Jeu. 4 mai 2023

Où ? Comment ?

    • Mer. 3 mai 2023 | 20h30
      Jeu. 4 mai 2023 | 19h
      Le Manège
  • Durée 2h
  • Tarif A

Texte : Molière | Mise en scène : Benoît Lambert | Assistanat à la mise en scène : Colin Rey | Avec : Estelle Brémont*, Anne Cuisenier, Baptiste Febvre, Théophile Gasselin*, Étienne Grebot, Maud Meunissier*, Colin Rey, Emmanuel Vérité (*issu·e·s de L’École de la Comédie) | Scénographie et création lumière : Antoine Franchet | Création son : Jean-Marc Bezou | Costumes : Violaine L. Chartier | Maquillage : Marion Bidaud | Régie générale : Thomas Chazalon | Accessoires : Hubert Blanchet | Construction décor et costumes : Ateliers de la Comédie de Saint-Étienne

Repères
Sur les traces de  Jean-Baptiste Poquelin,  dit Molière
Mer. 3 mai | 18h30
Le Manège, Studio de danse
Gratuit. Ouvert à tous sur inscription

Jeudi curieux
Jeu. 4 mai | De 12h45 à 13h15
Le Manège
Gratuit – Entrée libre

Production

Production La Comédie de Saint-Étienne, Centre dramatique national ; Théâtre Dijon Bourgogne, Centre dramatique national

Avec le soutien du Fonds d’insertion pour jeunes comédiens ; de l’ESAD – PSPBB

  • L'Avare

  • L'Avare

  • L'Avare

À voir également au Grand R