En adaptant de célèbres airs d’opéra et des chansons populaires, Emmanuelle Laborit nous plonge dans l’univers d’une femme qui ne peut entendre mais qui traduit en langue des signes ce que son corps ressent.

Ce spectacle est né de la rencontre entre Johanny Bert, créateur de spectacles hybrides et Emmanuelle Laborit, comédienne et metteuse en scène sourde, Molière de la révélation théâtrale en 1993 et codirectrice d’IVT-lnternational Visual Theatre. Fan de Michael Jackson, de Nina Hagen, d’Alain Bashung, de Léo Ferré ou encore de la Callas, Emmanuelle Laborit ne les entend pas mais elle aime leurs attitudes, leurs énergies et imagine le grain de leurs voix.

Comédienne prodigieuse, ses mots sont ici des signes qui se transforment en une langue chorégraphique infiniment riche : le chansigne. Accompagnée des rockeurs du Delano Orchestra, elle incarne avec grâce et sensualité un répertoire musical autour du corps féminin entre récital d’art lyrique, concert pop-rock et cabaret des années 30. Avec ses mains adaptant les paroles, elle donne vie à l’infinie poésie d’un formidable répertoire allant de Carmen de Bizet à Back to Black d’Amy Winehouse, et de Gainsbourg à Donna Summer. Un répertoire musical pour une ode à la beauté de la langue des signes.


Spectacle en chansigne / LSF accessible aux sourds et malentendants

Dates et horaires

Jeu. 28 mai 2020

Où ? Comment ?

    • Jeu. 28 mai 2020 | 20h30
      Le Manège
  • Durée 1h20
  • Tarif B

Mise en scène : Johanny Bert
En collaboration avec : Yan Raballand, chorégraphe
Comédienne chansigne : Emmanuelle Laborit
The Delano Orchestra : Guillaume Bongiraud, Yann Clavaizolle, Mathieu Lapez, Julien Quinet et Alexandre Rochon
Interprète voix off : Corinne Gache
Recherches dramaturgiques : Alexandra Lazarescou
Adaptation des chansons en langue des signes : Emmanuelle Laborit
Création vidéo : Virginie Premer (régie vidéo en alternance avec Camille Lorin)
Création costume : Pétronille Salomé
Stagiaire costume : Stella Croce
Habilleuse : Louise Watts (habillage en alternance avec Constance Grenèche)
Création lumière : Félix Bataillou (régie lumière en alternance avec Sarny Hidous)
Régie son : Simon Muller
Interprètes LSF / français sur les répétitions : Carlos Carreras et Corinne Gache

Avec le soutien de l’ONDA – Office national de diffusion artistique

Production

Production déléguée IVT – International Visual Theatre

Coproductions Théâtre de Romette et la Comédie de Clermont-Ferrand, Scène nationale

Avec l’aide de l’ADAMI et de la SPEDIDAM

  • Dévaste-moi

  • Dévaste-moi

  • Dévaste-moi