Avec pour seul accessoire un téléphone, Carole Fives nous livre une lecture très juste de son roman Une femme au téléphone.

Charlène, la soixantaine, est restée jeune. Divorcée, inscrite sur AdoptUnType, « bipolaire légère à tendance bordeline », riant de son cancer, fumant trop, elle est LA mère. Mais quand le vide l’envahit soudain, elle enchaîne les appels téléphoniques à sa fille. Elle est touchante et toxique, toute-puissante et fragile, drôle et terriblement agaçante. Elle touche toujours là où ça fait mal.

Dates et horaires

Mar. 4 fév. 2020

Où ? Comment ?

À lire :
Tenir jusqu’à l’aube, Gallimard, coll. L’Arbalète, 2018

  • Carole Fives

  • Carole Fives

À voir également au Grand R