Deux immenses musiciens, l’accordéoniste Vincent Peirani et le saxophoniste Émile Parisien, ne font plus qu’un pour ce concert enivrant aux frontières du tango et du jazz.

« Abrazo » signifie étreinte. Tantôt enlacement de sa partenaire de danse, tantôt accolade fraternelle. Existe-t-il une meilleure image pour le duo composé par ces deux musiciens d’exception ? Mille concerts ensemble depuis le début de leurs carrières.

Abrazo s’inspire non pas de l’œuvre d’un compositeur mais d’une forme d’art, d’une culture : le tango, son élégance, sa mélancolie et sa puissance rythmique et mélodique. Un moment musical unique où l’on croise l’esprit d’Astor Piazzolla comme celui de Kate Bush ou de Tomás Gubitsch. La soif de nouveauté, le désir d’aventure des deux complices semblent insatiables. C’est cette curiosité sans limite, ce désir de grandir ensemble et de gravir des échelons toujours nouveaux qui soudent le duo et le rendent si unique.

ON EN PARLE

Latins de jazz… & Cie
Complicité, Tango & Improvisation

Vous aimerez aussi…

En février
Andando – Lorca 1936
D’après Federico Garcia Lorca | Daniel San Pedro | Pascal Sangla


En mars
The Pajama Game
De George Abbott et Richard Bissell | Richard Adler et Jerry Ross | Jean Lacornerie et Raphaël Cottin

Dates et horaires

Ven. 14 jan.

Où ? Comment ?

    • Ven. 14 jan. | 20h30
      Le Manège
  • Durée estimée 1h30
  • Tarif B

Saxophone soprano : Émile Parisien
Accordéon, voix : Vincent Peirani

  • Abrazo