Impeccable a été écrit pour un public d’adolescents, et pour interroger leur rapport au voyage, à l’étranger géographique. Et, en miroir, à l’accueil de ceux qui passent les frontières, par choix ou par contrainte. Que veut dire « chez soi » dans un monde en plein mouvement, en pleine métamorphose ?

Dans Impeccable, le « chez soi » est l’espace de la salle de classe dans laquelle Viktor s’invite et vient bousculer les habitudes. Chez lui partout, il est un « citoyen du monde » qui chatouille chez ses auditeurs les notions d’identité et d’appartenance. Qui leur pose la question de leurs propres rêves d’ailleurs.

La langue que parle Viktor est une langue de théâtre. C’est une langue volontairement poétique, comme si le personnage portait son désir de liberté et d’insoumission jusque dans son langage.

Dates et horaires

Du lun. 21 au ven. 25 mars

Où ? Comment ?

    • Lun. 21 mars
      Mar. 22 mars
      Mer. 23 mars
      Jeu. 24 mars
      Ven. 25 mars
      Extérieur
  • Durée 50 min. Suivi d'un débat

Mise en scène : François Rancillac
Avec : Eliott Lerner
Assistant à la mise en scène : Léo Reynaud
Effets magie : Benoît Dattez

Séances scolaires uniquement

Production

Une création de Théâtre sur paroles (compagnie conventionnée par le ministère de la Culture/DRAC Île-de-France)

Coproduction Le Bateau Feu, Scène nationale de Dunkerque et Fontenay en scènes (Théâtre de Fontenay-sous-Bois)

Direction de production Véronique Felenbok

Administration Lucie Guillard

Diffusion Marie Leroy

  • Impeccable