La compagnie yonnaise La Mouche fait revivre la poésie inclassable de Jehan Rictus : une voix unique dans le paysage poétique français.

Jehan Rictus (1867-1933) est l’un des premiers artistes modernes à transformer en poésie la langue de la rue, celle des faubourgs, l’argot des petites gens. Il chante la vie des plus pauvres. Sa poésie basée sur l’oralité est sauvagement humaine.
La compagnie La Mouche ne cherche pas à recréer l’ambiance du Paris de Rictus. Au contraire, la mise en scène est épurée, soulignant le caractère universel et intemporel de l’écriture du poète. Un spectacle aussi musical que théâtral où la musique électronique interprétée en direct porte les mots de Rictus.

La pièce s’articule autour de six poèmes tirés du recueil Le Cœur Populaire – Chants de misère et d’amour et un dernier poème tiré des célèbres Soliloques du Pauvre. Chacun représente un tableau, comme pris sur le vif, d’une scène des bas-fonds de la ville. Sur scène, Anne Rauturier, Vincent Bouyé (comédiens) et Brice Terrié (musicien) ressuscitent cette langue coup-de-poing, viscérale, féroce, transgressive, qui sublime le vulgaire, le grotesque, l’âpre et l’obscur, et qui par là même nous questionne sur le monde et l’être humain.

Création


Création

Dates et horaires

Jeu. 4 & Ven. 5 fév. 2021

Où ? Comment ?

    • Jeu. 4 fév. 2021 | 20h30
      Ven. 5 fév. 2021 | 19h
      Studio de danse du Manège
  • Durée estimée 1h
  • Tarif B

À partir de 16 ans

Mise en scène : Vincent Bouyé
Avec : Anne Rauturier, Vincent Bouyé
Musique : Brice Terrié
Lumière : Laurane Germain
Son : Rodolphe Mulot

Production

Avec l’aide à la création de la Ville de La Roche-sur-Yon

Avec le soutien du Fuzz’Yon, scène de musiques actuelles de la Roche-sur-Yon

  • De misère et d'amour

  • De misère et d'amour

À voir également au Grand R