Dernière minute : message du 03/11/2020

Ce spectacle est annulé compte-tenu des dernières mesures gouvernementales.
Nous vous préciserons rapidement les modalités de remboursements.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Aminata Aidara nous livre un récit familial entre la France et le Sénégal dans une langue poétique, hybride, tendre et lucide.

Entendre grâce à la voix de la comédienne Mathilde Sotiras, et l’accompagnement musical de Didier Petit (violoncelle), la longue litanie des « Je suis quelqu’un », la pluralité des voix, la langue – les langues – le silence rompu en même temps que le secret. Percevoir la construction inédite de ce récit. Estelle, jeune femme libre, apprend de la bouche de son père l’existence et la disparition d’un frère, fruit de la relation de Penda, sa mère, avec un autre homme. C’est là que commence, pour les personnages, une longue quête : de la vérité, d’une identité, plurielle, troublée, partagée entre le Sénégal et la France.

Aminata Aidara est journaliste, universitaire et autrice italo-sénégalaise. Ses articles et essais portent sur la complexité identitaire postcoloniale, le traitement de l’expérience de l’immigration dans la littérature française et francophone et le rapport à la littérature des jeunes issus de l’immigration en France. Elle collabore régulièrement à la revue Africultures. Je suis quelqu’un est son premier roman.

Dates et horaires

Mar. 3 nov.

Où ? Comment ?

Ça tient dans la poche
Un don, Toni Morisson
Mer. 4 nov. | 19h
Maison Gueffier

Soirée Revue Africultures
Avec Anne Bocandé, journaliste
Ven. 6 nov. | 19h
Le Manège

Deux jours pour écrire
La lettre d’un-e autre/ ce que j’aurais voulu te dire
Sam. 7 et dim. 8 nov.