Sous les apparences d’une comédie cruelle, Galin Stoev revisite l’œuvre de Marivaux en transformant le plateau en laboratoire d’observation et de manipulation des rapports amoureux. Une adaptation brillante à la croisée de l’intime et du politique.

Silvia et Arlequin s’aiment. Mais le Prince aussi aime Silvia et a jeté son dévolu sur elle. Un jeu de dupes, savamment orchestré par l’habile Flaminia, se met alors en place entre les personnages. Servie au plateau par une scénographie pensée autour d’un vivarium et d’un miroir sans tain, la mise en scène met en lumière le rapport abusif de force, de désir, de provocation, de soumission qui s’installe entre les personnages et qui nourrit notre propre voyeurisme. Elle décortique ainsi l’opposition flagrante chez Marivaux de deux conceptions de l’amour issues de deux mondes différents : le monde de ceux qui gouvernent et celui de ceux qui subissent.

La DOUBLE inconstance fait ici écho aux Liaisons dangereuses, avec ces personnages qui glissent au cœur d’un jeu stratégique – presque politique – qui se déploie dans le champ de l’intime. Il devient alors très difficile de distinguer le vrai du faux et de percevoir ce qui fait sens. Une lecture contemporaine qui explore la construction des réalités à l’heure des rumeurs et des fake news.

Dates et horaires

Mer. 10 & Jeu. 11 fév. 2021

Où ? Comment ?

    • Mer. 10 fév. 2021 | 20h30
      Jeu. 11 fév. 2021 | 19h
      Le Manège
  • Durée 2h10
  • Tarif B

De : Marivaux
Mise en scène : Galin Stoev
Avec : Léo Bahon, Maud Gripon, Aymeric Lecerf, Thibaut Prigent, Jean-Christophe Quenon, Mélodie Richard, Clémentine Verdier
Scénographie : Alban Ho Van
Vidéo : Arié van Egmond
Lumières : Elsa Revol
Son et musique : Joan Cambon
Costumes : Bjanka Adžić Ursulov
Assistanat à la mise en scène : Virginie Ferrere
Réalisation du décor dans les Ateliers du ThéâtredelaCité sous la direction de Claude Gaillard
Réalisation des costumes dans les Ateliers du ThéâtredelaCité sous la direction de Nathalie Trouvé
Crédit visuels : Marie Liebig

Bord de scène
Mer. 10 fév. à l’issue de la représentation

Controverses
Animées par Brigitte Prost, critique dramatique et maître de conférences en études théâtrales
À l’issue de la représentation de La DOUBLE inconstance
Jeu. 11 fév.
Restaurant Chacun sa part
Gratuit sur réservation

Production

Production ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie

  • La Double inconstance

  • La Double inconstance

  • La Double inconstance

  • La Double inconstance