Dans une fantaisie inattendue, la rencontre entre danse et marionnette met en jeu les transformations du corps vécues dans l’enfance.

Deux jeunes femmes se glissent à l’intérieur d’une surface d’argile et nous entrons avec elles dans leur fabrique de tableaux vivants. Dans le jeu de représentation de leurs corps modifiés avec cette matière malléable, les sensations s’activent. Les plis et les moindres cavités donnent naissance à des enveloppes chimériques. Les étranges compostions d’argile de la plasticienne Gretel Weyer accompagnent cette exploration du corps qui se cherche. En parallèle, s’invente une langue trouée, imparfaite et fragile. Les interprètes retournent à l’origine des sons, avant le langage, du temps du babil enfantin. Une plongée dans des émotions simples et intenses : devenir soi-même ou s’étonner de s’être transformé ?

Après At the Still Point avec Julie Nioche et Wax, spectacles accueillis au Grand R, Renaud Herbin poursuit son exploration de l’univers de la marionnette et de la danse en s’adressant de nouveau aux tout-petits.

Âge


À voir en famille
dès 3 ans

Dates et horaires

Mer. 17 fév. 2021

Où ? Comment ?

    • Mer. 17 fév. 2021 | 15h
      Studio de danse du Manège
  • Durée 40 min.
  • Tarif C

Conception : Renaud Herbin en collaboration avec : Anne Ayçoberry
Jeu : Marta Peirera et Jeanne Marquis
Collaboration : Lisa Miramond
Formes et matières : Gretel Weyer
Espace : Mathias Baudry avec l’aide de : Gaëlle Hubert
Lumière : Fanny Bruschi
Son : Morgan Daguenet
Construction : Anthony Latuner et Pierre Chaumont
Régie générale : Thomas Fehr
Régie de tournée : Mehdi Ameur

Goûter-spectacle
à l’issue de la représentation du mer. 17 fév. à 15h

Séances solaires
Mar. 16 fév. | 10h15 – 15h
Mer. 17 fév. | 10h15
Jeu. 18 fév.  | 10h15 -15h

Production

Production TJP Centre dramatique national de Strasbourg – Grand Est

Avec le soutien de l’Institut international de la marionnette

Coproductions Ma – Scène nationale de Montbéliard ; Théâtre Municipal Rivoli – Porto (P)

  • L’Écho des creux

  • L’Écho des creux