Farce jubilatoire d’une grande modernité, Alain Batis met en scène cette pièce de Molière qui aborde la question de la complexité des rapports amoureux et de la domination masculine.

Deux frères se voient confier deux orphelines : Isabelle et Léonor. Ils sont chargés par contrat de les élever, de les éduquer et enfin de les épouser ou d’en disposer. Les deux frères s’opposent sur leur éducation. Le cadet, Sganarelle, prône la sévérité pour Isabelle, qu’il enferme, voire séquestre alors que l’aîné, Ariste, défend une approche plus libre et bienveillante pour Léonor. Bien évidemment Isabelle tombe amoureuse et va trouver en elle les ressources pour échapper au despote. Sganarelle, aveuglé par l’amour possessif qu’il porte à Isabelle, sera au final l’artisan de sa propre chute en devenant lui-même l’entremetteur entre les deux jeunes amants, Isabelle et Valère. Sganarelle dans une colère noire s’enferme en maudissant le sexe féminin.

 

Création


Création

Dates et horaires

Jeu. 25 mars 2021

Où ? Comment ?

    • Jeu. 25 mars 2021 | 19h
      Le Manège
  • Durée estimée 1h30
  • Tarif B

De : Molière
Mise en scène : Alain Batis
Avec : Emma Barcaroli, Anthony Davy, Théo Kerfridin, Julie Piednoir, Marc Ségala, Boris Sirdey, Blanche Sottou
Scénographie : Sandrine Lamblin
Musique : Joris Barcaroli
Lumières : Nicolas Gros
Costumes : Jean-Bernard Scotto
Perruques et maquillages : Judith Scotto
Regard chorégraphique : Amélie Patard
Régie générale et lumières : Nicolas Gros
Régie son : Gaultier Patrice

Bord de scène
Jeu. 25 mars à l’issue de la représentation

Séances scolaires
Jeu. 25 mars | 14h15
Ven. 26 mars | 14h15   

Production

Production Compagnie La Mandarine Blanche

Coproductions Le Grand R – Scène nationale La Roche-sur-Yon ; La Ferme de Bel Ébat – Théâtre de Guyancourt ; Théâtre de Saint-Maur ; Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-Bois ; Théâtre Madeleine Renaud de Taverny ; Sud Est – Théâtre de Villeneuve-Saint-Georges

Partenaires Maison des Arts du Léman de Thonon-les-Bains ; L’Espace Molière de Talange ; La Madeleine – Scène conventionnée de Troyes ; La Scène du Châtenois/Le Trait d’Union de Neufchâteau ; Théâtre de Saumur ; Théâtre des 2 Rives de Charenton ; Théâtre du Vésinet – Alain Jonemann ; le TAPS – Théâtre actuel et public de Strasbourg ; Théâtre Louis Jouvet de Rethel-Ardennes – Scène conventionnée d’intérêt national art et création ; l’Athénée – Petit Théâtre de Rueil ; La Méridienne – Scène conventionnée de Lunéville ; Les 3 Pierrots de Saint-Cloud ; Carré Bellefeuille de Boulogne-Billancourt

En coréalisation avec le Théâtre de l’Épée de Bois – Cartoucherie Paris

Avec le soutien de la Région Grand Est

Avec la participation artistique du Studio d’Asnières – ESCA

Avec le soutien du Fonds d’Insertion pour Jeunes Comédiens de l’ESAD – PSPBB

La Mandarine Blanche est conventionnée par la DRAC Grand Est – Ministère de la Culture