À travers la dimension historique, politique et poétique des jardins, Amine Adjina et Émilie Prévosteau poursuivent l’exploration de l’Histoire et des enjeux actuels de son écriture.

Un jardin ouvrier doit être rasé pour permettre la construction d’un nouveau centre commercial. Ce jardin est pourtant pour beaucoup le poumon du quartier. On s’y échange les produits des récoltes, on y partage des savoir-faire. Chacun a une spécialité. Les solidarités s’organisent et bientôt la résistance, portée par l’élan de toute une jeunesse inspirée par les soulèvements de la Commune.

Dans cette nouvelle création, il sera question de jardins ouvriers, appelés aujourd’hui jardins partagés ou familiaux, héritages de la révolution industrielle à la fin du XIXe siècle. Mais aussi des jardins à la française, comme esthétique de pouvoir.

Dans ce monde incertain, à l’entrecroisement de temporalités mondiales, européennes, nationales, une France complexe faite de métissages anciens et d’immigrations récentes, de dominations et de luttes, une France créative, émancipatrice et plus fraternelle est à reconfigurer.
Suzanne Citron, Le Mythe national

Création


Création

Dates et horaires

Jeu. 8 & Ven. 9 déc.

Où ? Comment ?

    • Jeu. 8 déc. | 19h
      Ven. 9 déc. | 20h30
      Studio de danse du Manège
  • Durée estimée 1h
  • Tarif B

Texte : Amine Adjina | Mise en scène : Amine Adjina & Émilie Prévosteau | Avec : Mélisande Dorvault, Manon Hugny et Gauthier Wahl | Création sonore : Fabien Aléa Nicol | Régie générale : Azéline Cornut | Scénographie : Cécile Trémolières | Costumes : Majan Pochard

Production

Coproductions (en cours) : Scène nationale de l’Essonne, Agora-Desnos ; Le Théâtre d’Angoulême, Scène nationale ; La Halle aux Grains, Scène nationale de Blois ; Le Grand – Scène nationale La Roche-sur-Yon ; Malakoff Scène nationale, Le Théâtre 71 ; Le Trident, Scène nationale de Cherbourg-en-Cotentin ; La Passerelle, Scène nationale de Gap et des Alpes du Sud ; Le Gallia Théâtre, Scène conventionnée d’intérêt national – art et création de Saintes ; L’Atelier à Spectacle, Scène conventionnée d’intérêt national art et création de l’Agglo du Pays de Dreux

Avec le soutien de la Scène nationale d’Aubusson

Pour cette création, la Cie du Double bénéficie du soutien de la Mairie d’Orléans.

Amine Adjina et Émilie Prévosteau sont artistes associés de la Halle aux Grains, Scène nationale de Blois et artistes complices de la Scène nationale d’Angoulême.

La Compagnie du Double fait partie de la fabrique pluridisciplinaire CAP Étoile financée par la région Île-de-France, le conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, et la Ville de Montreuil.

La Compagnie du Double est membre du 108 – lieu collectif d’expérimentation artistique et culturel financé par la Ville d’Orléans, la Région Centre-Val de Loire, le ministère de la Culture et la préfecture du Loiret.

Depuis 2019, la Compagnie du Double est conventionnée avec la Région Centre-Val de Loire et depuis 2021, la Compagnie du Double est conventionnée avec la DRAC Centre-Val de Loire.

  • Nos jardins

  • Nos jardins

  • Nos jardins